ATTENTION Le concert de ce jeudi 8 août est transféré du Manoir de Trévannec au Centre Culturel de Loctudy (Rue Hent Poul Glevian 29750 Loctudy) . Ouverture des portes à 20h. Le Centre Culturel ne dispose que de 260 places hélas. Nous ne pourrons donc accueillir que les 260 premiers spectateurs. Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer au centre culturel ce jeudi 8 août et qui ont déjà acheté leur billet à l’office de Tourisme, il est possible de se faire rembourser son billet au même office de Tourisme. Idem pour ceux qui ont acheté leur billet sur www.jazzinloc.com. Alternativement ceux qui ont acheté un billet pour ce jeudi 8 août pourront l’utiliser pour assister au concert des Sweep Peppers le vendredi 9 août.
Le concert du vendredi 9 août est tranféré du Manoir de Moor Braz au Manoir de Trévannec. Le nombre de chaises disponible étant limité, il est plus prudent de venir avec sa propre chaise.

Les lieux

Jazz in Loc est un festival particulier : tous les concerts ont lieu dans des lieux d’exception, habituellement fermés au public.
Découvrez-les sur cette page.

Le Château Rose

15 Rue du Phare à Loctudy

Le château de Langoz surnommé le Château Rose a été construit en 1880 par Claude de Saint-Amand et son épouse Marie Thérèse, née de Cabarrus, petite fille de Madame Tallien, surnommée Madame Thermidor,  pour en faire sa résidence secondaire à l’époque où commençait  à se développer une activité touristique à Loctudy.

Après la mort de son mari en 1899, Marie-Thérèse vend la propriété à Pierre Delaunay-Belleville (le co-fondateur de l’entreprise de construction automobile du même nom) et à son épouse Marie-Anne, née Derrien, sœur du maire de Loctudy de cette époque.

La maison est vendue à Madeleine Appert en 1924 et est encore aujourd’hui la propriété d’un de ses descendants.

Le parement rose du château auquel il doit son surnom serait dû à l’architecte qui était d’origine provençale. Ce même parement a été utilisé pour le château de Kerbirinnick à Sainte Marine.

Le concert se tiendra dans le parc faisant face à la mer. Il accueillera Anne Sorgues et le Trio YGAS à partir de 21h.

 

Le Manoir de Kervéréguen

Route de Kervéguéren, Loctudy

Le manoir de Kervéréguen est très certainement l’une des toutes premières maisons de pierre du Pays Bigouden, voire de Bretagne, puisque sa fondation remonte à 1242. Sa simplicité au plan architectural, son dépouillement et sa sobriété en font un témoin de l’art de bâtir au XIIIe siècle.  C’est un manoir à défense passive avec cour et enclos fermés. On y trouve un lavoir, deux pierres de fécondité et une fontaine qui assure depuis 1242 l’alimentation en eau courante du manoir et de ses dépendances, ainsi qu’un étonnant ” frigidaire à poissons” aménagé au XVIe siècle.

Kervéréguen compte au nombre des très rares édifices privés restés dans les mains d’une même famille, celle des Penfentenyo, sur une période de bientôt 800 ans. Sauvé des flammes à la révolution française, Kervéréguen témoigne de l’art de vivre d’une famille bretonne du XIIIe au XXIe siècle.

Le manoir est situé dans un magnifique environnement arboré de 15 ha.

Le concert se tiendra dans le jardin clos du Manoir. Il accueillera Eric Luter et ses musiciens à partir de 21h.

 Manoir de Trévannec

Route de Trévannec à Pont-l’Abbé

Hervé Le Gallou est signalé en 1427 comme le hobereau qui aurait construit Trevannec. Pour cela, il découvre une source dans la cour, creuse un puits et utilise pour la construction une partie des pierres des remparts très dégradés du château des barons du Pont, ces derniers préférant vivre soit à Rennes ou proches du château des Ducs à Nantes.

Vers 1750, le manoir brûle, le toit de chaume part en fumée et c’est plus de 20 ans après qu’un notaire royal, Jacques Félix Callor’h de Saint Vio, achète les ruines brûlées. Les belles pierres, les encadrements des portes et fenêtres sont récupérées ainsi que le porche piéton et la porte charretière qui ferme le domaine. A cette époque, la propriété change d’architecture. Une grande maison Directoire est construite ainsi que quelques dépendances.

Trevannec est à l’origine situé sur le territoire de la paroisse de Loctudy. En 1793, la commune de Pont l’Abbé est créée, suite à la Révolution, et Trevannec quitte à regrets l’appartenance à Loctudy pour être rattaché à Pont l’Abbé.

A la restauration, Jacques Felix Callor’h se fait ajouter un “de Kérilis” afin d’anoblir son patronyme. Mais, à sa mort, son fils Désiré n’entretient pas Trevannec et, en 1850, un ingénieur maritime de Brest reprend l’ensemble du domaine très dégradé. Il s’agit de Théodore Joubert des Ouches qui restaure le manoir ancien et construit une chapelle dédiée à la Vierge. La grande maison
Directoire est réaménagée.

Les descendants de Joubert sont devenus, par mariage, des Thiebault et c’est à ces derniers qu’en 2001, Philippe Brière, l’actuel propriétaire, rachète le manoir et mène, pierre à pierre, lambris par lambris, plus de 20 ans de travaux de restauration pour redonner à Trévannec toute sa splendeur.

Le concert se tiendra dans le parc et accueillera le Collectif Paris Swing à partir de 21h.

Manoir de Moor Braz

21 Rue du Phare Loctudy

Ce manoir est situé dans un parc de 2ha juste à côté du phare de Langoz qui marque l’entrée de l’estuaire de la rivière de Pont l’Abbé. Construit en 1934 par Albert Soubiran en cadeau de mariage à sa jeune épouse Berthe de Montgolfier, il a été réquisitionné par la Kommandantur allemande de 1941 à 1945. La propriété a été acquise par M. et Mme Gaillard en 2013 et a fait l’objet de lourds travaux de rénovation pendant 4 années.

Le concert aura lieu dans le parc aux cyprès centenaires, au bord de l’eau et face à la baie et à la presqu’ile de l’Ile Tudy. 

Il accueillera les Sweet Peepers à partir de 21h.